Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

Culturelle et cosmopolite, la 'porte du nord' vaut le voyage et la découverte...


Au nord de la mer Egée, la deuxième ville de Grèce (1 million d’habitants) est également un grand port international. Aux confins des Balkans et de la Turquie, la ville de Thessalonique (anciennement Salonique) mérite d’être visitée pour elle-même avec ses ambiances mélangées et multiculturelles.

Si de prime abord, elle semble disparate, bruyante et surchauffée, elle livre vite ses charmes le long de la promenade maritime, au cœur de ses marchés et dans ses quartiers populaires. Thessalonique s’apprécie au fur et à mesure qu’elle se découvre...

La vieille ville dessine ses ruelles et ses placettes autour des grands boulevards avec ses marchés de Modiano et de Kapani qui offrent déjà des voyages d’Orient. Plein de bonnes surprises y attendent le visiteur, déjà ravi de voir autant de sourires et de ‘kalimera’, des petits prix et des tables avenantes. Quelques églises byzantines et des grands musées (archéologique, de la culture byzantine, ethnographique, d’art contemporain, du cinéma...) offrent la culture et le mystère.

L’arc de Galerius raconte la bataille contre les Perses et les Sassanides. Non loin, la Rotonde fut un temple grec transformé en église chrétienne sous le règne de l’empereur Constantin puis une mosquée en 1590 alors que la ville était ottomane. Un minaret y fut ajouté. Redevenue grecque en 1912, la rotonde devint église Saint-Georges.

Sur les hauteurs se dressent les murailles de la citadelle. Là-haut, à Ano Poli, les maisons habillées de bois avec leurs balcons et terrasses semblent arrimées le long des ruelles escarpées en pavés.

Après le coucher de soleil qui s’admire depuis la tour Trigoniou, direction le bas de la ville qui... se réveille le soir !

 

A DECOUVRIR AUSSI...

  • Les ruelles de Thessalonique ont des allures orientales de souks avec des échoppes et des boutiques où une effervescence intellectuelle a vu le jour
  • Parmi les plus anciennes villes d’Europe, Thessalonique a vu les communautés chrétiennes, juives et orthodoxes cohabiter.
  • Sur le front de mer, le monument aux parapluies attire immanquablement les promeneurs ainsi que l’autre emblème de la ville, la tour blanche. Elle est le souvenir d’un fort édifié par Soliman le Magnifique.
  • Les cafés de la place Navarinou et Aristotelous ou du bord de mer, de Ladidika, de Nikis Street, d’Athoonos sont très vivants grâce aux cent mille étudiants...
  • Thessalonique est le point de départ pour visiter la Chalcidique et ses plages sublimes, la Macédoine et le mythique autant que mystique Mont Athos...
  • A 80 km de Thessalonique et en pleine campagne toute bruissante de cigales, le site de Vergina (patrimoine UNESCO) fut la première capitale des Macédoniens. Sous le tumulus (colline de terre et sépulture) s’admirent les œuvres d’art, armes, objets et bijoux présentés dans ce musée souterrain ainsi que les tombeaux des rois macédoniens dont celui du célèbre Philippe II.
  • Sur les hauteurs de la vallée escarpée du Haliacmon se trouve le monastère Moni Timiou Prodromou avec ses vues sur les falaises et la plus longue rivière de Grèce et ses 297 km.
  • Des vignobles se découvrent le long de l’une ou l’autre route des vins.
  • Ajoutons les plages splendides de la Chalcidique avec leurs criques sauvages, un secret bien gardé

BON A SAVOIR

  • Plusieurs vols directs par semaine sont proposés depuis Charleroi (BSCA)
  • Les vignobles de la région www.newwinesofgreece.com