Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

Cette île des Cyclades voit l’histoire et l’infini nous faire rêver à l’Atlantide…


Célèbre pour ses vues extraordinaires depuis les villages blancs perchés au-dessus de la Grande Bleue, voici Santorin ! Pourvue d’excellentes connections aériennes et maritimes avec une incroyable hôtellerie, cette île des Cyclades est assurément une destination de rêve pour les vacances. Formée par sa caldera (cratère de volcan effondré), elle offre des panoramas incroyables depuis ses falaises de 250 mètres de hauteur. Leurs mille-feuilles de cendres colorées nous racontent l’histoire géologique de cette île volcanique. Dominant la caldera, les longs villages blancs alignent leurs murs éblouissants et dessinent dans l’azur les dômes bleus des églises orthodoxes. Les escaliers et les ruelles qui mènent aux terrasses au-dessus du vide invitent à la halte gastronomique avec les bars et les restaurants qui donnent envie d’admirer ces paysages uniques au monde. D’ouest en est, depuis le Cap Akrotíri jusqu’au magnifique village d’Oía (prononcer ‘ia’), l’île forme un immense croissant de lune d’une vingtaine de kilomètres. Au pied des falaises, les bateaux partent en excursion tandis que les paquebots de croisière font escale dans ce coin de paradis. Santorin a encore beaucoup de mystères à révéler, se contentant de céder de temps en temps une nouvelle pièce au puzzle de l’histoire. Comme la ville antique d’Akrotiri, qui fut ensevelie sous la cendre du volcan et permet de découvrir une Pompéi grecque. Des sculptures et des fresques trouvées sur place racontent la vie des pêcheurs, évoquent des singes bleus, des cueilleuses de safran… Au nord de l’île, Oía décline ses ruelles piétonnes, ses boutiques et ses nombreuses terrasses pour des pauses contemplatives tournées vers la mer scintillante et ses couchers de soleil uniques au monde !

A DECOUVRIR AUSSI...

  •  D’excellents restaurants invitent à déguster la cuisine locale et les vins de l’île : Vinsanto, Nykteri, Assyrtiko… Leurs grappes résistent dans la rocaille désertique grâce au travail assidu des hommes.
  • A l’intérieur, quelques villages blancs perdus et silencieux se découvrent comme Emporio, Finikia, Megalohori et Pyrgos… On y profite de leur fraîcheur et tranquillité.
  • Des criques et des plages superbes le long de la côte offrent leurs sympathiques restaurants et tavernes...
  • A partir de Fíra, de nombreuses formules avec débarquement à Néa Kameni au cœur de la caldeira permettent de grimper jusqu’au cratère du volcan et d’observer quelques fumerolles. A moins de nager dans une crique et ses eaux chauffées par le dieu Héphaïstos…
  • Il y a les croisières couchers de soleil, question d’admirer ce dieu rouge tant aimé des touristes et de profiter un verre de vin à la main de la beauté des paysages.
  • Cette île fascinante fut souvent comparée à l’Atlantide… Et n’a pas encore livré tous ses secrets !

 

BON A SAVOIR

  •  L’île connaît un succès sans précédent et il vaut mieux réserver tôt !
  • Les hôtels avec vue sur la caldera sont les plus chers
  • Santorin profite d’un climat méditerranéen torride en été (adouci par les vents parfois forts) mais délicieux et ensoleillé lors des intersaisons, très frais et venteux en hiver (beaucoup d’hôtels sont fermés).
  • Les meilleures périodes sont donc dès le mois d’avril jusqu’en octobre.
  • A moins de se déplacer beaucoup, nul besoin de louer une voiture. De nombreux bus font le tour de l’île…