Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

D'Ajaccio à Calvi, l'Ile de Beauté porte tellement bien son nom.


Notre découverte de la côte ouest démarre à Ajaccio, ville natale de Napoléon. La Place Foch, lieu de passage obligé, voit se dérouler en été de nombreuses manifestations, près de la fontaine des Quatre Lions. A proximité, le musée Fesch présente une collection exceptionnelle de primitifs italiens.

Un tour au marché nous plonge dans les produits gastronomiques locaux: fromage brocciu, saucissons, miel, farine de châtaigne...

Nous quittons Ajaccio pour remonter le Golfe de Sagone, ses criques et petites plages. De Sagone, nous nous dirigeons vers l'intérieur du pays et ses villages authentiques, nous croisons au passage l'un ou l'autre autochtone au béret noir, assis sur un banc. Pour se diriger vers les forêts, prudence sur les routes! Cochons sauvages et autres animaux occupent fréquemment la voie... Nous découvrons de belles randonnées en forêts, passons par de petits cours d'eau et observons une nature exceptionnelle.

La petite ville de Cargèse et ses deux églises face à face, dominant le port, mérite amplement la visite. On remonte toujours vers le nord en suivant une route magnifique. Ne manquez pas la promenade en bateau vers le Capo Rosso. Nous arrivons au petit port de Girolata, village accessible uniquement par bateau! Ensuite, nous naviguons à travers les calanques de la réserve naturelle de Scandola, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Revenus sur la terre ferme, nous nous dirigeons vers Calvi avec un arrêt à Galeria, petit village de pêcheurs niché dans un site exceptionnel. D'origine génoise, Calvi vit naître en ses murs le célèbre Christophe Colomb. La citadelle a transformé aujourd'hui ses tours de garde en salles d'exposition. Ce haut lieu touristique organise divers événements sportifs et culturels. On trouvera de belles plages de sable autour de l'Ile-Rousse, au nord de Calvi.

Alors, rendez-vous en Corse l'été prochain?

 

A DECOUVRIR AUSSI...

  • Le sol corse recèle un véritable trésor de milliers d'essences, dont certaines uniques, comme la violette ou le crocus corses. Le maquis, où les chênes verts, les arbousiers et autres espèces poussent très vite, ne se laisse traverser que par quelques experts locaux.
  • La cuisine corse mêle la cuisine méditerranéenne à base de produits de mer (ex. oursins) à une robuste cuisine de montagne riche en charcuteries. Citons les saucissons corses mais aussi la coppa, les terrines de sanglier, les figatelli grillées (saucisses de foie de porc fabriquées en hiver et consommées au printemps), etc. Huile d'olive, miel, châtaignes et fromages de brebis ou chèvres complètent le tableau.
  • Comment ne pas citer aussi les chants polyphoniques corses aux origines ancestrales. Nous vous recommandons chaleureusement d'assister à ces chants à plusieurs voix, interprétés par des hommes dans de petites chapelles ou églises. Emotion au rendez-vous!

BON A SAVOIR

Climat : été chaud et sec, hiver doux mais avec une pluviosité importante (due notamment au relief très accusé). A Ajaccio, la moyenne des températures tourne autour de 14°C en avril, 23°C en juillet et 18°C en octobre.

Si, dans les villes, aborder un Corse peut se révéler parfois délicat, dans les villages la conversation se lie plus facilement. Les récits de la Corse d'antan deviennent alors passionnants à écouter!