Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

La Merveille de l’Occident est redevenue une île et vaut le voyage plus que jamais!


L’histoire du Mont est liée à la fondation d’une chapelle en 708 par l’évêque d’Avranches, un certain Aubert. La légende raconte que celui-ci rêva à trois reprises de l’archange Michel et décida de bâtir un sanctuaire sur un rocher perdu entre brumes et marées. Il dépêcha aussitôt des chanoines en Italie pour en ramener une relique du prince de l'armée céleste… et consacra une chapelle à leur retour. Quant à la fondation de l’Abbaye, elle remonte à 966. Depuis lors, le Mont dédié au saint (perché à 170 mètres) est devenu l’un des plus importants lieux de pèlerinage d’Europe. Et alors que le Mont a fêté ses 1300 bougies en 2008, il est redevenu récemment une île après des années de travaux titanesques. Alors qu’il s’ensablait lentement dans son écrin de vasières et d’estrans, ce haut lieu de la Chrétienté est à nouveau entièrement cerné par la mer… lors des grandes marées. Ce phénomène se reproduit en général plusieurs fois par an, notamment aux équinoxes. Grâce aux travaux colossaux qui ont chassé les vases et les sables au large (ainsi que les voitures et les autocars désormais sur un parking avec des navettes), l’endroit a retrouvé son superbe isolement. Le Mont Saint-Michel doit se parcourir le long de ses ruelles médiévales et ses chemins de ronde et autres tours des remparts qui mènent à l’Abbaye, aux musées, aux échoppes et tavernes. Mais il peut se visiter également depuis la baie, en randonnée à pied au cœur de l’estran pour admirer de loin la ‘'merveille de l’Occident' qui dresse ses tours crénelées au-dessus des sables de la baie du même nom. Au fait ? Sommes-nous en Normandie ou en Bretagne ? La réponse est donnée par le petit fleuve Couesnon, qui fait frontière entre les deux régions. Mais qui a englobé le mont en Normandie. Ce que le dicton breton ne lui pardonne toujours pas : 'Le Couesnon a fait folie : cy est le Mont en Normandie !'

 

A DECOUVRIR AUSSI...

  • La visite du Mont permet de découvrir en toutes saisons les splendeurs du site avec le cloître, le petit jardin, le réfectoire, la salle des hôtes, l’ancien ossuaire, la crypte, l’église Notre-Dame-Sous-Terre et les points de vue sur les alentours...
  • Original : des promenades à pied (parfois de nuit) permettent la traversée de la Baie du Mont Saint-Michel en visite guidée, pieds nus et en short… Une autre balade guidée permet, l’espace d’une marée, de traverser à pied vers l’îlot Tombelaine et d’y vivre à la Robinson quelques heures.
  • Egalement, parcours nocturnes de l’abbaye en juillet et août...
  • L'archéoscope est un grand spectacle multimédia pour conter l’histoire de la construction de ce fabuleux monument.
  • Le musée historique expose des collections anciennes (armes, peintures, sculptures, montres) avec des cachots et la reconstitution des oubliettes, périscope du XIXème siècle qui découvre la Baie.
  • Le musée de la mer et de l’écologie explique le phénomène des marées, les problèmes de l'ensablement du site et expose les travaux qui ont eu lieu.
  • Le logis Tiphaine (demeure de Bertrand Duguesclin) est une maison du XIVème siècle. Les lieux évoquent la vie du Connétable et de son épouse Tiphaine de Raguenel (meubles, peintures, tapisseries...).

BON A SAVOIR

  • Le Mont se trouve à 530 km environ depuis la frontière belge via la A13 ou la A29 (Le Havre ou Rouen).
  • Quelques autocaristes proposent des voyages et des excursions au Mont-Saint-Michel.
  • Si la Grande Rue regorge de boutiques de souvenirs, c’est parce que les lieux sont les troisièmes les plus visités de France, après Versailles et la Tour Eifel : cela signifie du monde en permanence.
  • Il est possible d’échapper aux foules, hors saison ou en soirée... Y loger est plus facile qu’on ne le croit (4 petits hôtels).
  • Il est également possible de loger dans la région et de profiter des navettes depuis le parking obligatoire.