Cette ville accueillante combine quartier historique, port et plage...


Si les environs d'Alicante sur la Costa Blanca attirent les amateurs de bronzette et de fiesta, la ville d'Alicante réserve des visites variées et culturelles. La vieille ville s'étale au pied d'un pic rocheux, face à la mer. En haut, le château de Santa Barabara domine le bord de mer. Rassurez-vous, un ascenseur emmène les piétons vers le sommet du pic rocheux! De la terrasse supérieure, on admire la vue sur le port, la ville, la plage, le château de San Fernando et l'île de Tabarca.

L'Explanada de Espana longe le port de plaisance. En marbre polychrome et bordée de palmiers, elle est devenue le point de rencontre par excellence. Au n° 2 de l'Explanada, la Casa Carbonell (1924) offre à nos regards sa façade à tourelles. Entre le rocher, la mer et la rambla se blottit le 'casco antiguo' avec ses anciennes maisons, ses petites boutiques et ses ruelles ombragées. La Concatedral de San Nicolas de Bari fut édifiée au 17e siècle. Plus loin, l'Hôtel de Ville arbore une belle façade baroque. C'est là, à l'intérieur, que se trouve la 'cota cero', point étalon pour le calcul des altitudes de tout le territoire espagnol.

La Basilique Santa Maria se dresse au pied du château de Santa Barbara. A proximité, le musée d'Art Contemporain (MACA) est installé dans un ancien grenier. Artistes espagnols et étrangers s'y cotoient, rehaussés par la collection du sculpteur Eusebio Sempere et de la peintre Juana Francés. Les amateurs de peinture et sculpture pourront aussi passer par le Musée des Beaux-Arts Gravina (MUBAG).

En descendant à pied du Castillo, on arrive dans le quartier populaire de Santa Cruz. Dédale de ruelles étroites, escaliers, placettes médiévales, façades blanches et fleuries. Une ambiance de petit village méditerranéen se retrouve notamment dans les rues San Roque, San Raphael et sur la Plaza del Carmen. Une nouvelle jetée a été construite à proximité du port. Elle invite les promeneurs à s'avancer sur la mer, loin du brouhaha de la ville.

Il ne faut pas attendre décembre pour s'intéresser aux crèches! Crèches anciennes et scènes bibliques reconstituées avec passion vous attendent au Museo Belenes. Le musée archéologique provincial, quant à lui, permet de découvrir la vie et les croyances des premiers habitants de la province.

Alors que le Castillo éclairé domine le soir, ne manquez pas la vie nocturne du port et du barrio antiguo!

A DECOUVRIR AUSSI...

  • Les anciennes salines au sud de Santa Pola (port de pêche et station balnéaire) occupent quelque 2.500 ha. Superbes paysages lacustres peuplés de flamands roses! Le Musée du Sel de Santa Pola retrace l'activité des sauniers.
  • Ile de Tabarca: excursions en bateau au départ du port (Cie Kontiki, sauf en hiver, départs de l'Explanada de Espana/Paseo Conde Vallellano).Longue de 1800 m et large de 400 m, cette réserve maritime a également conservé ses rues anciennes et une partie de ses fortifications. Plages, criques et fruits de mer complètent l'excursion...
  • Palmeraie d'Elche : à 25 km au SO d'Alicante cette palmeraie unique en Europe (+ de 200.000 palmiers!) est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco. La culture des palmiers dattiers fut développée par les Arabes qui y installèrent un remarquable système d'irrigation. A la reconquête par les Chrétiens, elle fut sauvegardée malgré la tradition d'abattre tous les arbres. On y cultive aussi de nos jours fruits et légumes. Son histoire est retracée au Musée de la Palmeraie. Ne manquez pas le Jardin du Curé, précieuse enclave dans la palmeraie et véritable parcours végétal et paysager. Elche comporte encore d'autres visites intéressantes, comme les Bains Arabes et la Basilique de Santa Maria avec son musée du Mystère d'Elche (également inscrit au Patrimoine de l'Unesco).

BON A SAVOIR

L'aéroport d'Alicante-Elche (ALC) se situe à 12 km du centre-ville. Des bus réguliers opèrent la liaison.

A Alicante, le soleil brille 325 jours par an... Les plages de Postiguet et San Juan permettent de se prélasser au soleil tout en étant en ville.

En Espagne, la plupart des musées publics sont gratuits, renseignez-vous et profitez-en! Près du port, l'exposition interactive de la Volvo Ocean Race propose au visiteur de découvrir la célèbre course de voile.

En février, durant 3 semaines, on fête le carnaval dans les rues (musiques, danses, costumes hauts en couleurs,...). Du dimanche des Rameaux jusqu'à Pâques, des processions traditionnelles religieuses parcourent la ville. Le 24 juin, durant la nuit de la Saint-Jean, Alicante s'abandonne au délire des fogueres. On incendie alors des statues en carton-pâte sous les feux d'artifice (cfr les fallas de Valence). Une semaine de fiesta et de corridas s'ensuit.

Ne manquez pas de déguster l'horchata de chuffa (boisson rafraîchissante et nutritive à base de tubercules de souchet, servie parfois avec de la glace pilée et des 'fartons', petites brioches en bâtonnets) par exemple à la Horcateria Azul (calderon de la Barca, 38).