Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

Après la charmante Dubrovnik, élargissez vos découvertes aux superbes alentours.


Séjourner à Dubrovnik, c’est se plonger dans le romantisme des paysages mais aussi dans l’histoire récente du conflit de l’ex-Yougoslavie. Depuis ces tristes événements, Dubrovnik a pansé ses plaies et a été magnifiquement restaurée.

Commencez votre visite de la ville par un tour des remparts. Ainsi, vous pourrez prendre vos repères et bénéficier d’une vue d’ensemble. A voir entre autres dans la vieille ville : la pharmacie et le cloître du Couvent des Franciscains, la petite synagogue baroque, le vieux port et ses nombreux restaurants de poissons. Ne pas oublier également le Palais des Recteurs, la cathédrale et bien sûr le Stradum et ses nombreuses boutiques (pour vos achats de souvenirs, vous trouverez moins cher en dehors du cœur de la cité).

Au-delà de Dubrovnik, faites prévoyez le détour par le petit port de Cavtat : installez-vous à l’une de ses terrasses et savourez un bon vin de la région !

Des excursions en bateau vous sont également proposées vers les îles croates. Certains départs sont possibles depuis l’ancien port, d’autres excursions partent du nouveau port de Gruz. Citons le tour des îles Elaphites (chapelet de 13 îles), les îles de Lokrum et Mljet (forêts, lacs, nature impressionnante) ou encore Korcula, l’île de Marco Polo selon la légende (son charme vénitien n’a d’égal que sa petite taille !). Si, pour vous rendre par exemple à Korcula, vous passez par la baie de Peljesac, arrêtez-vous à Ston : sa muraille impressionnante vaut le détour !

Une certitude s'impose : voguant entre ses cités fortifiées et ses eaux turquoise, la Croatie vous attend.

© photo du port de Nolte Lourens. Crédit photo: fotolia.com

À DECOUVRIR AUSSI

  • La Taverne Sesame, située à la porte Pile de Dubrovnik, est tenue par la même famille depuis 1880 ! Aux murs, d’anciennes photos de la ville côtoient un ancien jeu de monopoly spécial 'Dubrovnik' et bien d’autres souvenirs d’une époque révolue. Montez la rue à l’arrière de la taverne et vous vous retrouverez dans un parc aménagé sur la falaise. De là, une vue plongeante sur l’Adriatique vous attend.
  • En Croatie, la plupart des plages se composent de gallets ou de rochers. Si vous cherchez des plages de sable fin, la région côtière de Mlini, au sud de Dubrovnik, vous accueillera chaudement.
  • Le reste de la Croatie ne manque pas de splendeurs. D'Istrie en Dalmatie, de Dubrovnik à Zagreb, les villes et les parcs valent le détour. Tournez les clés et démarrez le moteur : la route risque d'être belle.

BON A SAVOIR

Si vous vous rendez jusque Dubrovnik en voiture, vous devrez rouler quelques kilomètres en Bosnie-Herzégovine : aucun visa n'est requis tant que vous restez sur la route principale, mais ne la quittez pas.

Observez un instant les toits dubrovnikois : vous constaterez qu'ils sont composés de tuiles rouges, originelles, et de tuiles jaunes. Il s'agit de tuiles toulousaines, amenées grâce à l'Unesco après la guerre de Yougoslavie, et probablement de l'un des rares témoignages encore visibles des bombardements qui prirent place il y a plus de vingt ans...