Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

Découvrez les secrets de ce petit pays discret au coeur de l'Asie.


Pour découvrir la magie du Laos, plusieurs possibilités, soit le circuit terrestre, soit la croisière sur le Mékong, la 'mère de tous les fleuves'. Comme le Nil a tout donné à l'Egypte, le Mékong a tout donné au Laos : l'agriculture, la pêche et la navigation, le commerce et des ressources à des millions d'habitants installés sur ses rives.

Dans les campagnes ou au cœur des villes d'art et de culture, de riches édifices royaux et des temples ont fleuri, reliés par cette autoroute fluviale. Port d’escale ou d’embarquement à bord des bateaux de croisière, Paksé se trouve non loin des chutes d'eau de Phapheng, aux confins du Laos et du Cambodge. Celles-ci figurent parmi les plus importantes du sud-est asiatique.

A Vat Phou, le temple de la montagne est l’un des sites les plus visités du Laos. Un long chemin dallé mène aux ruines de deux anciens palais sur la colline.

A Vientiane, les parfums d'Indochine enivrent le voyageur. Située sur la frontière avec la Thaïlande, la petite capitale du pays raconte avec nonchalance quelques chapitres de l'histoire compliquée du Laos, quand celui-ci fut unifié au 16ème siècle et portait le nom de 'Royaume du million d'éléphants'. Au menu : architecture coloniale française, belles maisons et palais, temples et dorures dans l'azur... Une cité à parcourir tranquillement, à pied ou en tuk-tuk puis flâner dans les allées du marché matinal ou nocturne et déguster un plat local…

Enfin, voici Luang Prabang, l’une des cités les plus belles d’Asie avec ses temples et ses palais. Mais une ville surtout célèbre pour sa cérémonie quotidienne du 'tak bat', quand les moines aux couleurs safran marchent à l’aube en file pour quérir silencieusement leur nourriture dans les rues endormies... Un moment d’éternité à vivre absolument!

 

A DECOUVRIR AUSSI...

  • Luang Prabang est un point de départ pour les croisières au nord du Laos.
  • L'ancienne capitale du Laos est une ville unique. Au milieu des grands arbres et dominant les vallées profondes, elle est considérée par de nombreux guides internationaux comme l'une des révélations les plus tendance de ces dernières années pour le tourisme avec ses temples et ses hôtels de luxe de style colonial, le palais royal, les galeries d'art et les expos, les échoppes.
  • A Vientiane, le Stupa That Luang est l'un des monuments les plus sacrés du pays et figure sur les armoiries du Laos et ses billets de banque. Il abrite un grand cloître et une statue khmère de Jayavarman VII, le dernier grand roi d'Angkor (témoigne des liens historiques de Vientiane avec l'Empire khmer)
  • Les villas coloniales, les bâtiments officiels, les fontaines et autres édifices comme l'église du Sacré-Cœur rappellent que le pays fut colonisé naguère par la France. De quoi continuer un art de vivre parfois jusqu'au bout des campagnes où les Laotiens jouent à la pétanque avec passion sur la place de l'église locale, tandis qu'une odeur de pain frais embaume l'air. Souvenirs d'Indochine...
  • Une croisière permet d’admirer des tableaux vivants avec les pirogues de pêche, les bœufs qui paissent sur les berges, les agriculteurs qui vendent leur production sur les rives, les enfants qui s'ébattent et saluent les bateaux…
  • Dominant le fleuve, les grottes de 'Pak Ou' se cachent dans une énorme falaise. Elles se méritent au bout d'un escalier haletant taillé dans la muraille. Dans la pénombre des cavités, entourant d'énormes Bouddhas, des milliers de petites statues ont été déposées soigneusement au cours des siècles par les fidèles.
  • Les spécialités laotiennes sont le hao poun (plat à base de nouilles de riz aux légumes), ou de lap de poisson ou de viande, de tam mak houng (salade de papaye), de Khao Lam (riz sucré)... A manger dans la rue et les échoppes des marchés !

BON A SAVOIR

  • Facile d'accès depuis Bruxelles avec Thai Airways, l’Asie s’offre en passant par Bangkok. Pour le Laos, c’est par exemple via Ubon Ratchathani, à l'est du pays et près de la frontière laotienne pour y rentrer sans problème
  • En langue Thaï, Mae Kong signifie 'mère de tous les fleuves'. Le Mékong est le quatrième fleuve d'Asie dont il va traverser six pays pour se jeter en mer de Chine au sud du Vietnam
  • Paksé fut la capitale du royaume de Champassak, jusqu'à son abolition en 1946 pour être fusionné avec le royaume du Laos. Le palais royal est devenu hôtel de luxe. Quelques temples s'admirent, sans oublier le marché de la ville.
  • Les feux de brousse et autres brûlis parfois omniprésents au printemps gâchent un peu le voyage en masquant le ciel de leurs épaisses fumées.