Notice: Undefined property: stdClass::$Illu6 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 234

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu7 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 235

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu8 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 236

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu9 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 237

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu10 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 238

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu11 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 239

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu12 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 240

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu13 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 241

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu14 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 242

Notice: Undefined property: stdClass::$Illu15 in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 243

Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

Ile de rêve au coeur des Caraïbes, Saint-Barth ne laisse personne indifférent, même pas les stars de cinéma!


Île rocailleuse d’à peine 25 km² et 3000 âmes, Saint-Barth semble tout droit sortie d’un conte de fées. Nous vous recommandons chaudement cette destination si vous rêvez d’un voyage de noces mémorable. Appartenant aux Antilles françaises, cette île féerique se trouve à seulement un quart d’heure de vol de Saint-Martin. Et l’atterrissage est particulièrement spectaculaire.

L’intérieur du pays est vallonné et verdoyant. Les étroites routes de béton, glissantes comme des toboggans, sont quasi entièrement occupées par des 'Moke'. Ces voiturettes de golf blanches, recouvertes d’une toile en guise de pare-soleil, vous permettent de parcourir toute l’île en une heure.

Un voyage à Saint-Barth est l’occasion de profiter de la vie, de faire du shopping hors taxes, de dîner dans les nombreux restaurants étoilés et avant tout, de s’adonner au farniente sur une vingtaine de plages de sable blanc, le long de baies éblouissantes, comme l’Anse du Petit Cul de Sac, l’Anse de Marigot, l’Anse de Caillaux, la superbe Anse des Flamands, sans oublier Grand Cul de Sac, qui abrite l’une des dix plus belles plages au monde.

Sa capitale, Gustavia, donne l'image d'une ville très provinciale. Le samedi matin, la quasi-totalité des habitants de l’île se rend au village pour faire du shopping et savourer un planteur, cocktail fruité, à l’une des nombreuses petites terrasses. Des yachts de toute beauté sont amarrés au port ; les touristes peuvent y embarquer pour une balade autour de l’île.

Saint-Barth a longtemps été une destination de vacances très exclusive, réservée aux plus aisés. La famille Rockefeller y avait sa résidence extérieure, à deux pas de l’Anse de Colombier ; leur nom figure fièrement dans le livre d’or des clients fidèles du Guanahani, l'hôtel le plus réputé de l’île. Aujourd’hui, l’île accueille de plus en plus de touristes et de jeunes mariés en lune de miel pour y passer de véritables vacances de rêve.

 

©photos Saint-Barth Tourism

À DECOUVRIR AUSSI

  • Saint-Barth est également réputée comme étant un paradis pour les oiseaux et les ornithologues ; les espèces les plus courantes sont les pipits à gorge rousse, les colibris et les viréos à gorge jaune. On en dénombre bien davantage que les quelque 3 000 habitants que compte l’île.
  • Parmi les activités de loisirs, les sports nautiques sont très populaires, en particulier l’apnée et la plongée, mais aussi la voile, le ski nautique, la plongée sous-marine et la pêche à la ligne.
  • Cette petite île met à l’honneur la cuisine française (méditerranéenne) mais aussi antillaise. La majorité des restaurants se situent à Gustavia et à Saint-Jean, généralement à proximité directe de la mer. Au menu, on trouve surtout des plats de poissons, mais également diverses préparations de fruits de mer. Ne manquez pas de goûter aux spécialités locales. Le 'Blaff' est notamment très apprécié : il s’agit de poisson frais, cuit à l’étouffée ou mariné dans du citron ou limon, aromatisé à l’ail, au poivron rouge (piquant) et autres épices. Ou encore du crabe cuit accompagné de bananes vertes.

BON A SAVOIR

Pour s'y rendre : KLM vous mène d’Amsterdam à Saint-Martin (durée de vol : 9 h); vous poursuivez ensuite vers Saint-Barthélemy (durée de vol: 15 minutes). Air France propose également des vols depuis Paris (CDG) jusque Saint-Martin (9 h), puis vers Saint-Barthélemy.

Gustavia GMT–4 //  Bruxelles GMT+1 (voir aussi notre module Heures du monde)

Monnaie : l’euro, mais le dollar américain est aussi accepté sans réticence.

La meilleure période pour voyager se situe entre décembre et avril. Saint-Barth jouit d’un climat de mousson tropical, la saison la plus sèche s’étendant de décembre à fin avril. Les pluies tombent majoritairement sous forme d’averses, qui ne durent généralement pas plus de 15 minutes. Il règne une chaleur tropicale quasiment toute l’année, avec des températures maximales moyennes comprises entre 29 et 32 degrés. Il faut surtout éviter le mois de septembre, vu le risque élevé de tempêtes tropicales ; la saison des ouragans s’étend de début juin à fin octobre.

Contrairement aux autres îles des Caraïbes, Saint-Barth présente une population majoritairement blanche ; la plupart des habitants ont, en effet, des ancêtres issus des régions françaises de Normandie et de Bretagne. Outre le français, les habitants parlent deux dialectes locaux, soit le normand (de nombreux immigrés sont issus de Normandie) soit le créole. Nombre d’habitants parlent également l’anglais.