Notice: Undefined variable: imgs in /home/www/32a5ae25a3fffbb239f236f6339800c2/web/plugins/content/yestravel/yestravel.php on line 250

La péninsule du Yucatán est idéale pour vous qui voulez combiner les plages de sable blanc, la culture et la gastronomie.


Un riche passé

Les Mayas vivent déjà depuis près de cinq mille ans sur la péninsule du Yucatán. De nombreux sites sont accessibles encore aujourd’hui. Bien sûr, le plus connu reste sans l'ombre d'un doute Chichén Itza et ses pyramides superbement préservées. Il a été élu parmi les ‘Sept Nouvelles Merveilles du Monde’, une version récente des sept merveilles originelles. L’endroit attire beaucoup d’amateurs mais aussi de nombreux vendeurs de souvenirs. Notre conseil: allez-y tôt le matin ou tard le soir. Vous éviterez en plus les très hautes températures.

A Coba se trouve le temple maya le plus haut. Bonne nouvelle: vous pouvez toujours y grimper ! Du sommet, vous avez un excellent point de vue sur la jungle. A tenter absolument au coucher du soleil. Le prix du plus bel emplacement va sans l’ombre d’un doute au site de Tulum, qui surmonte une falaise offrant une vue à couper le souffle sur la mer des Caraïbes.

Profitez de la nature

La renommée mondiale des plages de sable blanc de la Riviera Maya la précède à raison. La plage Maroma se place ainsi en bonne position parmi les plus belles plages du monde. En plus de vous relaxer sur la plage, vous pouvez y exercer plein de sports aquatiques.

La vie sous-marine de la mer des Caraïbes nous fascine aussi. La région est du coup un paradis pour les plongeurs comme pour les randonneurs aquatiques (snorkeling). Parmi les endroits de plongée connus, citons notamment l’île Cozumel, Isla Mujeres et Akumal.

Paradis des gastronomes

Le Mexique compte sept grandes régions culinaires qui disposent chacune de leurs propres caractéristiques. La cuisine du Yucatán se différencie de celle du reste du pays dans la mesure où elle se base sur les plats mayas traditionnels, mais avec des influences venues des Caraïbes, d’Europe et d’Asie. L’ingrédient le plus important reste le maïs. Le mets le plus typique, le conchinita pibil, se compose de viande et légumes enroulés dans des feuilles de bananiers et se cuit dans un four traditionnel.

 Photo du cénote de Son of Groucho recadrée sous licence Creative Commons

À DECOUVRIR AUSSI

  • Un cénote. Pour faire bref, un cénote, ce n’est rien de moins qu’une piscine paradisiaque sous-terraine et naturelle. Pour les Mayas, ces cénotes sont sacrés car ils donneraient accès au monde d’en bas. Le Yucatán en abriterait quelque 3000, dont environ 1000 officiellement enregistrés. Cela vous laisse l'occasion d'y faire un petit plongeon !
  • Les hôtels offrent souvent la possibilité de suivre des cours de cuisine, très pratiques pour préparer rapidement du guacamole.
  • Si vous cherchez des plages encore préservées, l’île d'Holbox pourra vous donner entière satisfaction. Ici, pas encore de complexes hôteliers omniprésents ni de foule. Le temps ralentit, les hamacs se balancent entre les palmiers, les lodges vous accueillent pour un verre et l’île se prête aux balades.

BON A SAVOIR

Plusieurs compagnies volent depuis la Belgique jusque Cancun, par exemple Air Europa, Air France, United Airlines ou KLM.

Cancun, la ville principale, est particulièrement populaire auprès des Américains.

La langue officielle est l’espagnol. Sur la péninsule, l’usage de l’anglais fait son apparition.

La péninsule du Yucatán possède un climat subtropical: des étés lourds et humides et des hivers chauds et secs. La saison des pluies court de juin à mi-octobre. Celle des ouragans s’étend de septembre à décembre. A cette période, le ciel peut passer d’un bleu immaculé à un noir d’encre en un clin d’œil.