Ce parc, situé au nord-est de l’Afrique du Sud, s’étend sur une superficie de plus de deux millions d’hectares! 


Le parc fut érigé comme domaine de chasse à la fin du 19e siècle par Paul Kruger, à l’époque Président de la République du Transvaal. Son exploitation touristique ne démarra que bien plus tard. De nos jours, près d’un million de visiteurs découvrent chaque année ce très vaste domaine.

A quoi s’attendre ?

Certainement à une diversité immense en faune et flore. Quelques chiffres : 147 sortes de mammifères, 507 espèces d’oiseaux, 114 races de reptiles, 34 types d’amphibiens, 49 espèces de poissons et 336 sortes d’arbres différents. Si vous trouvez que 20.000 km2 , non cela ne suffit pas, sachez qu’un agrandissement du parc est envisagé !

En pratique, comment se déroule une visite ?

Différents camps vous offrent des possibilités de repas et de logement. Selon votre budget, vous choisirez un camp directement situé dans le parc ou un peu en dehors. Pour les repas, vous pourrez emporter votre propre casse-croûte ou faire comme les Sud-Africains : « braaien » c’est-à-dire préparer un barbecue local.

Pour le Parc National, mieux vaut vous y prendre à l’avance. Nous vous conseillons vivement un safari accompagné, un guide et un chauffeur vous emmèneront à bord d’une jeep ou d’un petit camion. Ainsi, vous pourrez quitter les chemins en dur (ce qui est strictement interdit si vous conduisez vous-même). 

Les safaris de nuit sont également possibles. Vous pouvez aussi opter pour un circuità pied parmi les animaux sauvages, une ballade de plusieurs jours avec un guide bien sûr. 
Sur les routes des panneaux de signalisation ainsi que des panneaux d’instruction à suivre absolument en cas de panne. N’oubliez jamais que vous êtes entouré d’animaux sauvages !

 

©texte original de David Merckx  - ©photos de 7PLUS