Avec ses dunes, ses parcs nationaux et son littoral, la Namibie offre ses richesses infinies…


La Namibie se découvre toujours en circuit à partir de Windhoek, la capitale. Direction, le parc d’Etosha. Il est l'un des plus célèbres d'Afrique et abrite plus d'une centaine d’espèces de mammifères et 340 espèces d’oiseaux. Avec une superficie presque aussi grande que la Belgique, son nom signifie "grand vide". A sec, il reflète toutes les couleurs pastel du ciel et du sel: rose, lilas, vert, bleu clair, violet... Lorsqu’il est gorgé par les pluies lointaines des plateaux africains, il devient mer et miroir du temps avec ses immensités brumeuses, dessinant des couchers de soleil inoubliables. Vers l’Ouest et le Damaraland, voici le pays de l’ethnie des Damaras mais également des Héréros et des Himbas, à la beauté légendaire. Après avoir quitté le Damaraland, la route se perd dans l’immensité plate qui mène vers l’Atlantique. Les mirages vibrent à l’horizon et bientôt, la Côte des Squelettes s’étire vers le nord sur plusieurs centaines de kilomètres. Mais direction Swakopmund, au sud, près de Walvisbay, il y a des tours en 4x4 dans les dunes au bord de l’océan qui permettent de se régaler. Et donnent envie de survoler tout cela en petit avion... Repartons vers l’intérieur et le plus vieux désert au monde avec le Namib et ses 23.000 km² d’aventure sablonneuse. Une étape nommée ‘Solitaire’ est incontournable avec ses cactus, ses épaves de voitures, son épicerie et sa station d’essence… Et puis vient l’apothéose : tout au bout d’une route qui mène à travers des paysages merveilleux cernés d’immenses vagues sablonneuses, voici les dunes les plus hautes de la planète, avec leurs 350 m de haut. Au creux d’un vallon désertique, la Deadvlei dresse ses arbres pétrifiés dans une danse immobile au cœur des cratères rouges. A contempler ce spectacle éternel et infini, on comprend mieux le mot Namib qui a donné son nom au pays… et qui signifie simplement grand vide ou grand espace.

 

A DECOUVRIR AUSSI...

  • Point de départ de tout circuit en Namibie, la petite capitale Windhoek offre des ambiances contrastées, balançant entre vieille Europe et Afrique moderne mâtinée d’architecture allemande (colonisation oblige)...
  • De nombreux parcs publics ou privés disposent d’hôtels incroyables et proposent des safaris. Des campings sécurisés permettent également de séjourner et sont prévus dans des circuits
  • Au nord de Windhoek, comme un avant-goût des merveilles à découvrir, se trouve la fondation AfriCat, à Otjiwarongo. Au cœur de la savane, l’endroit propose des safaris pour y observer deux parmi les plus beaux félins d’Afrique : le guépard et le léopard…
  • Les lodges disposent souvent de ‘waterholes’ où les animaux viennent boire et offrir un spectacle extraordinaire, de jour comme de nuit
  • Des lodges fabuleux parsèment le pays, comme le Mowani Mountain Camp, édifié parmi les immenses blocs de granit…
  • Des survols en ballon sont possibles au-dessus du désert à Sesriem (entrée du parc de Sosusvlei)

BON A SAVOIR

  • On roule à gauche en Namibie et ce pays se découvre toujours en circuit.
  • Les distances entre les étapes sont parfois longues, il vaut mieux avoir le temps… L’idéal est au moins 10 jours sur place.
  • Grande comme presque trente fois la Belgique, la Namibie est très peu peuplée (moins de 3 millions d’habitants) avec une des plus faibles densités du continent…
  • La compagnie Qatar Airways relie quotidiennement la Namibie depuis Bruxelles via Doha.